Prince of persia, une licence à part et avant gardiste sur Playstation 2, revient courant 2021 sur le devant de la scène avec un remake.

La version PS2 était pour l’époque un hit presque parfait. un gameplay contrôlé, une histoire recherchée, un visuel envoutant, des personnages emblématiques; mais la Playstation 2 est vieillissante et la licence est tombée dans l’oubli après l’épisode sur PS3. Ubisoft se décide donc de sortir un remake PS4.

Ah?
Ah?

Autant vous dire que ma première pensée a été de sabrer le champagne, mais avec une crainte non cachée. Je n’aime pas les remakes, surtout en ce moment où ils sont légions (vous en conviendrez).

Donc petite rétrospective: en 2003 sort un jeu qualifié d’excellent par bon nombre de critiques vidéoludiques, puis s’ensuit 2 nouveaux opus, qui feront parti d’une trilogie. Cette dernière évolue de manière plus mature voire même violente selon de vagues souvenirs.

Une avancée de plus en plus sombre et esthétiquement travaillée

Mais fin 2020, Ubisoft annonce la couleur, un remake du premier opus arrivera et lance même un trailer. Bonne ou mauvaise idée?

Le sujet du litige !

Le couperet tombe et je navigue (sur le sable) entre colère et agacement. Ce n’est absolument pas le remake que j’imaginais. Un remake digne d’une Playstation 3 nous est proposé, avec un visuel proche de ce que les anciens joueurs reconnaitront.

La bande annonce affiche des personnages relativement fades au niveaux des expressions faciales et les effets sont tous plus vieillots les uns que les autres : notamment le sable qui tombe du visage de l’un des gardes par “paquet”.

Ils ont osé?
ils ont osé?

Autant s’abstenir de ce genre de détails. J’ai cru à une petite blague lors de mon premier visionnage, me disant qu’ils mettaient des images améliorées de la première version et nous bombarder de visuels sublimes par la suite … perdu … ils ont même osé faire un avant/après du prince en fin de trailer. Honteux. Mes rétines ne s’en remettront certainement jamais.

Alors, peut-être bien que la barre a été mise trop haute avec les remakes de Final Fantasy ou encore ceux des Resident Evil, mais j’espère que les différents reports de sortie de notre Prince permettra un progression visuelle sans nulle doute attendue par beaucoup de joueurs.

Mmh?
On est d’accord?

Je vais même me risquer à être un peu fort dans mes propos, mais Ubisoft se tire une balle dans le pieds en proposant une telle chose. A la rigueur, ils auraient peut-être dû proposer la trilogie en remake, prendre plus de temps, peaufiner un peu plus leur bébé plutôt que de le lâcher en pâture à un publique toujours plus critique et demandeur qualitativement surtout avec la sortie de la PS5 il y a quelques mois.

Histoire d’enfoncer le couteau dans la plaie afin d’achever pleinement mon (notre) envie de remettre nos pouces sur la Dualshock, le jeu sera proposé à 40€ sans date précise en 2021, un prix prohibitif aux yeux de ma raison de mon porte monnaie.